© Fiore Longo/Survival

Demandez au WWF de stopper leurs crimes.

Les écogardes financés par le WWF expulsent, tuent, torturent et maltraitent les peuples autochtones.

Vous pouvez mettre fin aux mêmes atrocités en faisant campagne contre le dernier projet du WWF au Congo, un nouveau parc appelé Messok Dja.

Ce projet détruit les Baka, qui vivent dans cette forêt et la protègent depuis des générations.

Aujourd’hui, ils craignent pour leur avenir, car on leur vole leurs terres. Ils sont expulsés au nom de la conservation de la nature. Le projet est soutenu par le Fonds mondial pour la nature (WWF). Et il est totalement illégal.

Le nouveau parc du WWF n’est rien d’autre qu’un nouvel accaparement de terres, sous l’impulsion d’organisations et de gouvernements occidentaux. C’est du colonialisme moderne.

Il est temps de décoloniser la protection de la nature.

Malgré ce que peut dire le WWF, les Baka n’ont pas accepté ce projet. Comment le pourraient-ils ? Des années durant, des gardes du parc financés par le WWF ont pénétré dans la forêt des Baka, frappant et torturant tous les personnes autochtones qu’ils y croisaient et dont le seul crime est d’essayer de nourrir leur famille. Un homme baka nous a dit: « S’ils nous voient, ils nous frappent à coups de machettes. Bam, bam, bam sur ton corps. »

Nous devons stopper la création de Messok Dja – pour les Baka et pour la nature. Les peuples autochtones sont les meilleurs gardiens de la nature.

Envoyez un mail au directeur général du WWF pour lui demander de ne plus soutenir la création du parc national de Messok Dja.

Grâce à l’aide de sympathisant·es comme vous, plusieurs donateurs de ce projet ont déjà retiré leur financement. Ensemble, nous pouvons décoloniser la conservation de la nature. Agissez maintenant

E-mails envoyés : : 8.790
Aidez-nous à obtenir 20.000 emails !