E-mail urgent

Aidez-nous à mettre fin aux écoles-usines en Inde

-

-

© Survival

En Inde, un million d’enfants autochtones sont “éduqués” dans des écoles-usines — des écoles qui “reprogramment” les enfants autochtones afin de les intégrer à la société dominante.

Dans ces écoles, on leur inculque le fait d’avoir honte de qui ils sont et d’où ils viennent. Un nombre effrayant d’enfants est victime de négligence et d’abus : près de 1.500 enfants sont morts dans ces écoles rien que dans l’État du Maharashtra.

Récemment, au moins 15 filles ont été droguées et violées à plusieurs reprises dans une école-usine du Maharashtra. Aucun des hauts responsables de l’école n’a été arrêté.

Au Canada, une enquête a établi que le système canadien de pensionnats pour enfants autochtones constituait un génocide culturel.

Mais en Inde, davantage d’écoles-usines sont en construction aujourd’hui, y compris des pensionnats où les enfants ne voient leur famille qu’une fois par an.

L’éducation des peuples autochtones doit être sous leur contrôle. Elle doit être enracinée dans la terre, la langue et la culture du peuple et donner aux enfants à la fois une bonne éducation et — ce qui est vital — les rendre fiers d’eux-mêmes et de leur peuple.

S’il vous plait, écrivez au ministre des Affaires autochtones pour lui faire part de cela.

E-mails envoyés :  Aidez-nous à obtenir 5.000 emails !



A: Shri Arjun Munda

Target email addresses:[email protected]

CC email addresses: [email protected]

Monsieur le ministre,

Je vous demande d'arrêter le développement des pensionnats pour les enfants autochtones et tribaux en Inde. Ces écoles visent à les reprogrammer pour qu'ils s'intègrent à la société dominante plutôt que de respecter leur culture et leur identité.

S'il vous plait, ouvrez une enquête sur les niveaux alarmants d'abus commis au sein des écoles et des foyers pour enfants autochtones et veillez à ce que tous les responsables, y compris les hauts dirigeants, soient traduits en justice.

Dans l'intérêt des enfants autochtones d'aujourd'hui et des peuples autochtones de demain, investissez plutôt dans une éducation locale respectueuse des langues, des cultures et des modes de vie autochtones — une éducation qui se trouve sous le contrôle des communautés concernées, comme le stipule la Constitution.

Cordialement,