E-mail urgent

Supermarchés : Arrêtez d’alimenter le génocide au Brésil !

© Survival

L’agro-industrie est en plein essor au Brésil. De puissants éleveurs et des sociétés multimillionnaires profitent des méga-plantations de soja, de maïs et de canne à sucre, ainsi que de la production de viande bovine. Ils sont soutenus par le Président Bolsonaro.

Ces géants de l’agroalimentaire volent les terres des peuples autochtones, les empoisonnent avec des pesticides et les forcent à vivre dans des camps de fortune où les taux de malnutrition, de maladie et de suicide explosent. Ils brûlent les forêts les plus riches en biodiversité du Brésil et menacent de faire disparaître des peuples non contactés entiers.

Les peuples autochtones du Brésil demandent votre aide :

Demandez à votre enseigne de supermarché de cesser d’acheter des produits agroalimentaires brésiliens, et ce jusqu’à ce que les droits des peuples autochtones soient respectés.

- Nous changerons régulièrement le nom de l’enseigne destinataire de ce mail. Suivez #StopBrazilsGenocide et envoyez-nous vos suggestions.
- Vous pouvez également utiliser ce texte, ou rédiger le vôtre, pour cibler le magasin de votre choix.
- Et pourquoi ne pas adresser ce tweet à votre supermarché ? N’oubliez pas d’inclure le hashtag #StopBrazilsGenocide (Stoppez le génocide au Brésil).



A: Monsieur Naouri, Monsieur Riché, Monsieur Estermann

Target email addresses:[email protected][email protected] 

Monsieur Naouri, Monsieur Riché et Monsieur Estermann,

Les géants de l'agroalimentaire au Brésil volent les terres des peuples autochtones, les empoisonnent avec des pesticides, les forcent à vivre dans des camps de fortune où les taux de malnutrition, de maladie et de suicide sont en hausse, brûlent les forêts les plus riches en biodiversité du Brésil et menacent d'exterminer des peuples non contactés entiers.

L'achat de produits auprès de ces fournisseurs alimente le génocide brésilien.

En tant que consommateur inquiet/consommatrice inquiète, je vous demande de prendre des mesures immédiates. Vous engagerez-vous à suspendre tous les achats de produits agroalimentaires en provenance du Brésil jusqu'à ce que les droits des peuples autochtones soient respectés ?

Je vous serais reconnaissant·e de bien vouloir me tenir informé·e de votre décision.

Cordialement,