Wichí

Comment vivent-ils ?

Traditionnellement les Wichí sont des chasseurs, pêcheurs et cultivateurs. Autrefois, les forêts et les prairies fertiles de leur territoire leur procuraient tout ce dont ils avaient besoin.

Mais l’introduction du bétail a transformé celui-ci en un désert sablonneux et aride les rendant vulnérables à des périodes de disette et même de famine et plus dépendants, pour leur survie, d’emplois occasionnels chez des étrangers.

A quels problèmes sont-ils confrontés ?

Ces cent dernières années, leur territoire a été systématiquement envahi, les coupeurs de bois ont abattu la forêt, les colons ont introduit le bétail.

Non seulement le bétail désertifie la terre mais pénètre dans les petites parcelles que les Wichí ont réussi à maintenir et détruit leurs cultures.

Les Indiens ont été privés de leurs terres et de leurs moyens d’existence. Depuis 1966, les autorités de la province de Salta leur promettent de reconnaître leur territoire, mais n’ont jamais tenu parole.

Bien au contraire, elles ont partie liée avec les propriétaires terriens pour continuer à refuser de reconnaître le droit des Wichí, distribuant la terre à des colons et autorisant la déforestation.

Le gouvernement local projette de construire une route principale pour connecter le Paraguay au réseau d’autoroutes nationales, ouvrant ainsi la voie à l’intensification du trafic commercial.

La campagne de Survival

Plusieurs communautés wichí ont créé des associations ou se sont unies pour obtenir la reconnaissance de leurs droits territoriaux. Elles ont présenté des motions au Parlement et envoyé des pétitions au gouvernement central.

Survival soutient leur combat et mène une campagne auprès de ce gouvernement pour qu’il fasse pression sur les autorités provinciales de Salta afin qu’elles remplissent leurs promesses aux Wichí et qu’il reconnaisse les droits territoriaux indigènes, conformément au droit international et aux lois fondamentales, nationale et provinciale, argentines.

Je veux agir

  • Cliquez ici pour faire un don à Survival
  • Cliquez ici pour adhérer à Survival
  • Cliquez ici pour écrire à votre député sur la situation des Wichí
  • Cliquez ici pour écrire à l’ambassade d’Argentine