Envoyez un mail

Écrivez directement aux politiques et aux PDG pour soutenir les peuples autochtones.

Le génocide vert : “Ce n’est pas de la conservation, c’est de la destruction”

Des membres de peuples autochtones de plusieurs pays d’Afrique sont actuellement battus, torturés, violés et tués par des gardes financés et équipés par des organisations de conservation telles que le WWF ou African Parks.

Arrêtez le génocide des Kawahiva non contactés

Dans l'Amazonie brésilienne, le peuple autochtone kawahiva non contacté lutte pour sa survie. Les invasions obligent le peuple à vivre dans la fuite, fuyant la violence des bûcherons et des éleveurs. Les attaques et les maladies ont tué leurs proches. Ce sont les derniers des Kawahiva, et leur génocide sera total si leur terre n'est pas protégée.

Les Shompen ont besoin de votre soutien !

Les Shompen sont l'un des peuples les plus isolés de la planète. Ils vivent sur l'île de Grande Nicobar, en Inde. Ils risquent aujourd'hui d'être totalement anéantis par un plan de "méga-développement" du gouvernement indien visant à transformer leur petite île en un "Hong Kong de l'Inde".

Membres du Congrès : respectez les vetos !

Le Congrès brésilien a approuvé le projet de loi PL 2903 (anciennement PL 490), qui menace la survie des peuples autochtones dans tout le pays. Il s'agit de l'attaque la plus grave contre les droits des peuples autochtones depuis des décennies, et la mise en œuvre de ce projet serait catastrophique.

Empêchez l’anéantissement du peuple non contacté hongana manyawa : demandez à Eramet de cesser ses activités sur leurs terres

La forêt tropicale habitée par des centaines de Hongana Manyawa non contacté, a été ciblée pour une exploitation minière extrêmement destructrice, qui dévastera la forêt et ses habitants. Des entreprises extrêmement puissantes sont impliquées. Les Hongana Manyawa ont désespérément besoin de votre soutien pour survivre.

Les terres autochtones font actuellement l'objet d'une attaque de grande ampleur

Les territoires autochtones sont de plus en plus souvent visés par des programmes de compensation des émissions de carbone. Les Aires protégées – qui entraînent généralement des expulsions et des violences à l'encontre des populations locales – sont désormais légitimées par des allégations sur leur capacité à “stocker” du carbone.

Aidez-nous à stopper un “projet de loi génocidaire” au Pérou

L'une des menaces les plus graves pour les peuples non contactés se profile actuellement au Pérou, et nous avons de toute urgence besoin de votre soutien

Perenco : n'attaquez pas les droits des peuples non contactés !

Une lutte de 20 ans pour protéger le territoire de peuples non contactées au Pérou est en danger après une campagne sans précédent d'une compagnie pétrolière visant leurs terres

Sauvez la forêt des Ayoreo

Sauvez la forêt des Ayoreo

Un appel de la part des Yanomami

Rejoignez la lutte des Yanomami pour protéger leur terre des travailleurs miniers clandestins

Sauvez la forêt de Hasdeo

Maintenez Hasdeo debout

Les Gardiens de l'Amazonie ont besoin de vous !

Les Gardiens protègent les forêts de leurs voisins, les Awá non contactés

Stop à l'assaut contre les droits des peuples autochtones en Inde

Stop aux expulsions de masse et à la militarisation des forêts de l'Inde

Aidez-nous à mettre fin aux écoles-usines en Inde

Stop #ecoleusines

N'expulsez pas les rois de la forêt

N'expulsez pas les rois de la forêt

Les peuples non contactés du Pérou ne peuvent plus attendre !

Les peuples non contactés du Pérou ne peuvent plus attendre !

Supermarchés : Arrêtez d'alimenter le génocide au Brésil !

Supermarchés : Arrêtez d'alimenter le génocide au Brésil !

Action urgente : Guarani - Aidez-nous à mettre fin aux assassinats!

Exigez du gouvernement qu'il démarque immédiatement les terres des Guarani. La pression internationale fait vraiment la différence.

Les Nukak veulent retourner sur leurs terres et ont besoin de votre soutien !

Les chasseurs-cueilleurs nukak de Colombie, qui n'ont eu des contacts réguliers avec des personnes extérieures que depuis la fin des années 1980, ont été violemment expulsés de leur forêt et veulent y retourner.