INFORMATIONS COMPLéMENTAIRES

Dossier de presse sur les Solutions fondées sur la Nature

Le terme SfN est une nouvelle façon attrayante de désigner la compensation des émissions de carbone, qui donne un prix à la nature afin que les pollueurs puissent continuer à polluer, que l'industrie de la conservation puisse empocher des milliards d'euros et que les spéculateurs puissent faire des profits.

 

De plus en plus de gouvernements, entreprises et de grandes ONG de conservation de la nature défendent l’idée que les “Solutions fondées sur la Nature” (SfN) peuvent contribuer de manière significative à la lutte contre le changement climatique.

Le terme SfN est utilisé pour mettre une nouvelle étiquette attrayante sur une ancienne arnaque connue comme la compensation des émissions de carbone. Les grands pollueurs prétendent qu’ils peuvent continuer à émettre des gaz à effet de serre, à condition de « compenser » leur pollution ou leur destruction en plantant des arbres quelque part ou en « préservant » une forêt existante. Ils peuvent le faire en utilisant les marchés des « crédits carbone ».

Les SfN conçoivent les territoires des peuples autochtones et des communautés locales comme un stock de carbone échangeable sur le marché afin que des grandes entreprises puissent prétendre compenser leurs émissions. Pendant ce temps, les populations autochtones et les autres communautés locales sont expulsées de leurs terres, dépossédées de leurs moyens de subsistance et subissent des violations flagrantes des droits de l’homme.

Les « Solutions fondées sur la Nature » (SfN) pour l’atténuation du changement climatique ne sont qu’une nouvelle tentative de faire passer pour « verte » la même exploitation que celle que nous avons toujours vue : l’accaparement des terres des peuples autochtones au profit de riches entreprises et individus.

 

Rapports et enquêtes

 

Finance verte et biodiversité. Les dérives d’un marché des “droits à détruire la nature”.

Le concept de Solutions basées sur la Nature : Un loup déguisé en agneau.

 

Informations générales


Les 30×30 et les Solutions fondées sur la Nature : la nouvelle règle coloniale verte.

Pourquoi les Solutions fondées sur la Nature ne résoudront pas la crise climatique – elles ne feront qu’enrichir davantage les riches.

 

Témoignages vidéos

 

Extrait du congrès “Notre terre, notre nature” : Frederic Hache sur la financiarisation de la nature.

Extrait du congrès “Notre terre, notre nature” : Simon Counsell sur les Solutions fondées sur la Nature.

Ninawa : “Le principal problème que nous voyons, est que la nature fait l’objet d’un commerce.”

 


Inscrivez-vous à notre newsletter

Notre incroyable réseau de sympathisants et d'activistes a joué un rôle essentiel dans tout ce que nous avons accompli au cours des 50 dernières années. Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir les dernières nouvelles et actions.