La police sera formée pour protéger les Jarawa

Les autorités des îles Andaman ont commencé un programme de formation de la police locale et des services sociaux chargés de la protection des Jarawa.

Les 300 Jarawa ont résisté au contact avec le monde extérieur jusqu'en 1998. Ils sont aujourd'hui gravement menacés par les braconniers et les étrangers qui envahissent leur territoire, chassent le gibier dont ils dépendent, les exposent à des maladies contre lesquelles ils ne sont pas immunisés et apportent violence et exploitation. La police et les services sociaux se sont souvent rendus complices de ces abus.

La politique du gouvernement indien vis-à-vis des Jarawa, annoncée en 2004, promettait que "le personnel en contact avec les Jarawa serait particulièrement formé et sensibilisé".

Le journal gouvernemental local, Daily Telegrams, a annoncé le programme de formation en écrivant : "Il est du devoir de tous de les fonctionnaires de s'assurer que le mode de vie [des Jarawa] ne subisse aucune interférence et que les ressources qui leur sont réservées ne soient pas exploitées par des étrangers".