Des Yanomami chassés de leur territoire

Un groupe d’Indiens yanomami campe depuis 10 jours dans une petite agglomération brésilienne suite à l’invasion de son territoire par des chercheurs d'or et des éleveurs.

Les Yanomami de la région d'Ajarani, dans l'Etat du Roraima, se sont réfugiés à Caracarai, une petite ville proche. Des éleveurs, qui occupent illégalement cette partie de leur territoire, abattent la forêt pour la convertir en pâturages faisant fuir le gibier dont dépendent étroitement les Indiens.

En 2004, un tribunal brésilien avait ordonné aux éleveurs de quitter la région. Ils avaient refusé de partir et, en novembre dernier, l'un d'entre eux avait menacé de tuer Davi Yanomami s'il était obligé de quitter les lieux.

Ces derniers mois, de nombreux chercheurs d'or illégaux ont à nouveau envahi le territoire yanomami. Lors de la ruée vers l'or des années 1980 et 1990, 20% des Yanomami étaient morts en l'espace de sept ans.