Le gouvernement décide d'enquêter sur les abus sexuels

Le gouvernement malaisien a déclaré qu'il examinerait les plaintes pour harcèlement sexuel et viols sur des femmes et des écolières déposées par les Penan du Sarawak contre les bûcherons de deux compagnies d'exploitation forestière malaisiennes, Samling et Interhill.

Le ministre malaisien de la Femme, de la Famille et du Développement communautaire a annoncé qu'il organiserait une réunion avec le Premier ministre du Sarawak, Tan Sri Alfred Jabu, pour éclaircir la situation, en dépit du fait que ce dernier ait récemment déclaré qu’il considérait ces plaintes sans fondement.

Survival et des ONG locales se sont ralliées à l'appel à l'ouverture d'une enquête adressé par le Bruno Manser Fonds qui a initialement rendu publiques les plaintes déposées par les Penan contre les bûcherons.

Les Penan, qui tirent tous leurs moyens de subsistance de la forêt, luttent depuis plus de vingt ans contre la destruction de leur territoire par les compagnies d'exploitation forestière.

"Je veux faire savoir au monde que les femmes de nos villages sont régulièrement victimes de violences sexuelles de la part des bûcherons", a déclaré une femme penan du moyen Baram.

Ecrivez une lettre pour soutenir les Penan