L'appel des Wanniyala-Aetto

Les Wanniyala-Aetto (ou Veddah), un peuple indigène du Sri Lanka, vivaient de chasse, de cueillette et d'agriculture itinérante dans les forêts orientales du pays jusqu'à ce qu'en 1983, le gouvernement crée le Parc national de Maduru Oya en plein cœur de leur territoire. Ils furent alors déplacés dans des camps gouvernementaux situés à l'extérieur du Parc avec l'interdiction d'y retourner pour y pratiquer la chasse et la cueillette. Ils sont régulièrement pénalisés et emprisonnés pour avoir enfreint cette interdiction.

Les Wanniyala-Aetto ont appelé le gouvernement à les autoriser à retourner sur leur territoire. L'un d'entre eux a confié à un chargé de mission de Survival : ‘La forêt nous donnait tout ce dont nous avions besoin. Aujourd'hui, dans les camps, nous n'avons plus rien de tout cela. Nous voulons retourner dans la jungle'.