Charges abandonnées contre les Wanniyala-Aetto

Quatre Wanniyala-Aetto, arrêtés en août dernier au Sri Lanka pour avoir récolté du miel sur leur propre terre, ne seront finalement pas poursuivis après l'abandon des charges pesant sur eux.

Les quatre hommes avaient été arrêtés alors qu'ils récoltaient du miel pour une offrande au Temple Tooth dans la ville de Kandy, à l'occasion de la fête nationale annuelle de Esala Perahera, la principale fête bouddhiste au Sri Lanka.  L’offrande de miel est essentielle dans la participation à la cérémonie des Wanniyala-Aetto qui croient que la famine, la maladie et autres désastres surviendront s’ils ne s’acquittent pas de ce rituel annuel.

Les Wanniyala-Aetto, également connus sous le nom de "Veddah", furent expulsés de leur forêt en 1983 lorsque le gouvernement sri-lankais créa le Parc national de Maduru Oya. Ils furent alors interdits de chasse et de cueillette. Entassés sur de petites parcelles à l’extérieur du Parc, il leur est devenu difficile de nourrir leurs familles.

Champika Ranawaka, ministre de l'environnement, a déclaré au journal sri-lankais Sunday Times que les Wanniyala-Aetto ont "certains droits", le parc national de Maduru Oya "ayant été leur territoire traditionnel".