Les Indiens arara ‘menacés d’extinction’

Un procureur fédéral a ordonné à la Funai, le département brésilien des affaires indiennes, de planifier la reconnaissance du territoire d'un groupe d'Indiens arara.

Le procureur a déclaré que des ‘crimes environnementaux sont commis quotidiennement' contre les terres indiennes et que ‘la négligence du gouvernement menace les Indiens arara d'extinction'.

Ces Indiens vivent au cœur de l'Amazonie dans le territoire de Cachoeira Seca.

La Funai encourt une amende de 4 700 US$ (3 650 €) par jour si elle ne présente pas son programme dans un délai de 30 jours. Elle était supposée avoir planifié la démarcation du territoire de Cachoeira Seca en juin 2005.

Cliquez ici pour plus d'informations.