Les Indiens arara luttent pour leur terre


Les Indiens arara du Brésil luttent pour sauver leur terre, Cachoeira Seca. Ils ont été massivement envahis par des colons et des bûcherons qui détruisent leur environnement et transmettent des maladies contre lesquelles ce groupe isolé a très peu d'immunité.

30 représentants indigènes, dont quelques Arara qui sortaient pour la première fois de Cachoeira Seca, se sont récemment rendus à Altamira pour interpeller les autorités. ‘Où grandiront nos petits enfants ?' a demandé Kygy Arara, un vieil homme qui participait à la réunion.

La mission du groupe d'experts constitué par la Funai, le département des affaires indiennes, pour démarquer le territoire, a été entravée par des procédures administratives.

Depuis leur premier contact avec le monde extérieur, en 1989, les Arara souffrent de maladies transmises par les étrangers.