Des Indiens isolés menacés de disparition

Deux tribus, parmi les plus isolées de la planète, risquent de disparaître malgré les deux réserves créées en avril 1997 pour les protéger.

Ces groupes, connus sous le nom de Murunahua et Mashco-Piro, représentent une population d’environ 600 personnes.

Leurs territoires sont envahis par des centaines de bûcherons illégaux qui exploitent quelques unes des dernières réserves d’acajou au monde. 90% de ce bois est exporté aux Etats-Unis. Les bûcherons sont fréquemment en contact avec des Indiens isolés.

N’étant pas immunisés contre les maladies nouvelles, les Indiens sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact avec l’extérieur. Plus de la moitié des Murunahua sont morts après leur contact avec des bûcherons en 1996.

« Ils vivent ici, au plus profond de la forêt » a expliqué Juan, l’un des survivants, à propos des Murunahua non contactés. « Ils ne font pas partie de notre famille, c’est un groupe à part qui vit dans la forêt ».

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « Ces Indiens isolés sont les citoyens les plus vulnérables du Pérou et actuellement, leurs réserves ne valent guère plus que le papier sur lequel elles ont été créées. Si le gouvernement n’expulse pas immédiatement les bûcherons et ne ferme pas l’accès aux réserves, ces Indiens disparaîtront ».

Pour plus d'informations
Magali Rubino
00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]