La situation préoccupante des Indiens isolés fuyant les bûcherons

Plusieurs ONG, dont des organisations indigènes, ont manifesté dans une lettre leur vive inquiétude devant la fuite vers la frontière brésilienne d'Indiens isolés péruviens repoussés par des bûcherons illégaux.

La lettre précise que l'invasion des bûcherons "conduit au déplacement et à la migration forcée des Indiens isolés au Brésil provoquant des affrontements avec les groupes asháninka, manchineri, kashinahua, culina et yaminahua".

"Nous voulons exprimer notre préoccupation devant le peu d’attention porté depuis plus de 10 ans à nos plaintes concernant l'invasion par des bûcherons péruviens des réserves indigènes isconahua, murunahua, mashco-piro et du Madre de Dios au Pérou ainsi que du Parc national Sierra del Divisor et de la réserve indigène kampa au Brésil".

L'exploitation forestière illégale est, avec celle du gaz et du pétrole, l’une des principales menaces pesant sur les Indiens isolés au Pérou qui, n’étant pas immunisés contre les maladies allogènes sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact.

Cliquez ici pour lire cette lettre (en espagnol).