Appel à la ‘protection absolue' des territoires des Indiens isolés

Dans une étude publiée par une revue en ligne, cinq scientifiques appellent à la 'protection absolue’ des territoires occupés par les Indiens isolés du Pérou et des autres pays situés à l’ouest de l'Amazonie.

Les auteurs de cet article, publié dans la revue PLoS ONE, soulignent les dangers que représente la prospection pétrolière et gazière pour les peuples indigènes et la biodiversité. Ils recensent 180 zones de prospection et d’exploitation ouvertes aujourd’hui aux compagnies pétrolières et gazières, recouvrant 688 000 km2 à l’ouest de l'Amazonie.

L’étude révèle que pour le seul Pérou, près d’un demi million de km2 sont destinés à la prospection, soit 72% de sa forêt amazonienne, où sont situés plusieurs territoires habités par des Indiens isolés.

‘La portée et l'ampleur de l’activité prévue semblent sans précédent,’ précisent les auteurs de l'article. ‘Le respect des droits des peuples indigènes et la protection absolue des territoires de ceux qui vivent dans un isolement volontaire et ne peuvent donc donner leur consentement informé, rendraient la prospection compatible avec les normes juridiques internationales.’

‘(Les peuples isolés) sont extrêmement vulnérables en raison de leur manque de résistance ou d’immunité aux maladies transmises par les étrangers. Les premiers contacts entraînent généralement des taux élevés de morbidité et de mortalité – avec, pour cette dernière, un taux estimé entre un tiers et la moitié de la population au cours des premières années.’

Lire le rapport.