Washington à l’écoute des menaces pesant sur les Indiens isolés

L'organisation interethnique de développement de la forêt amazonienne du Pérou – AIDESEP – a fait état des menaces pesant sur les Indiens isolés devant la Commission interaméricaine des droits de l'homme basée à Washington.

Un représentant de l'AIDESEP a dénoncé "la politique changeante du gouvernement face à la déforestation illégale, son refus de reconnaître l'existence des Indiens isolés… et l’octroi de concessions de prospection pétrolière et gazière sur des territoires indigènes".

“Les Indiens non contactés existent réellement et sont actuellement confrontés à de graves menaces sur leurs vies en raison de la prospection pétrolière et gazière et de l'invasion de leurs terres par des colons et des bûcherons illégaux", a déclaré le représentant de l'AIDESEP Saul Puerta Pena.

Lire la déclaration de l'AIDESEP (en espagnol)