Un film sur les Indiens isolés adressé au Congrès

Quatre Ayoreo-Totobiegosode juste après leur premier contact en 2004. Ce sont les derniers Indiens à être entrés en contact avec le monde extérieur.
Quatre Ayoreo-Totobiegosode juste après leur premier contact en 2004. Ce sont les derniers Indiens à être entrés en contact avec le monde extérieur.
© GAT/Survival

Un film de Survival sur les Indiens isolés a été envoyé à tous les membres du Congrès paraguayen pour les alerter sur les menaces qui pèsent sur les Ayoreo-Totobiegosode, les derniers Indiens isolés du Paraguay.

Le film, dont les narrateurs sont deux célèbres acteurs espagnols, Ana Belén et Oscar Jaenada, comprend l’interview d’un Totobiegosode et des images inédites de la destruction de son territoire. Il présente également de rares séquences de quelques uns des groupes indigènes les plus isolés du monde, au Brésil, au Pérou et en Inde, ainsi qu’un reportage sur le premier contact des Indiens korubo du Brésil.

Ana Belén, chanteuse et actrice maintes fois récompensée, a déclaré lors du lancement du film : "(les peuples isolés) sont les plus vulnérables de la planète. Si leurs terres et leurs droits ne sont pas protégés, ils disparaîtront."

L'acteur Oscar Jaenada a affirmé : " On dit que le sauvage n'est pas celui qui vit dans la forêt, mais celui qui la détruit. Pourquoi laissons-nous ces tragédies se perpétuer?"

Le territoire des Totobiegosode est en train d'être détruit par deux compagnies brésiliennes qui abattent les forêts pour laisser place à l'élevage de bétail. L'étendue de la déforestation a presque triplé depuis le mois de mai.

L'an dernier, Survival avait remis une pétition de 57 000 signatures aux représentations diplomatiques paraguayennes de toute l’Europe exhortant leur gouvernement à reconnaître officiellement le territoire des Totobiegosode.

Les quelques Totobiegosode qui ont déjà été contactés tentent, depuis 1993, de faire reconnaître la dernière petite parcelle de leur territoire. Conformément à la législation internationale, le gouvernement paraguayen est dans l'obligation de leur attribuer ces terres.

Stephen Corry, directeur de Survival, a déclaré : " La Paraguay est mondialement connu pour abriter les derniers Indiens isolés vivant en dehors du bassin amazonien et leur sort nous concerne tous. Leur territoire est depuis trop longtemps la proie des exploitants forestiers dans l’indifférence générale – il faut que cette situation change."

Voir le film, en espagnol.

Voir le film en version anglaise, raconté par Julie Christie.