La ‘Terre Mère en crise climatique’, alertent les peuples indigènes

Une déclaration de représentants indigènes du monde entier affirme que la « Terre Mère n’en est plus au stade du changement climatique, mais à celui de crise climatique ».

Cette déclaration, dite Déclaration d’Anchorage, a été rendue publique à l’issue de la rencontre, à Anchorage, en Alaska, des peuples indigènes d’Arctique, d’Amérique du Nord, d’Asie, d’Amérique latine, d’Afrique, des Caraïbes et de Russie, au ‘Sommet global des peuples indigènes sur le changement climatique’.

‘La dégradation climatique croissante due au développement non durable soulève notre plus vive inquiétude’ peut-on lire dans le document. « Nous en subissons les impacts disproportionnés sur nos cultures, notre santé et celle de l’environnement, nos droits de l’homme, notre bien-être, nos modes de vie traditionnels, nos modes d’alimentation, notre autosubsistance, les infrastructures locales, notre viabilité économique et notre survie même en tant que peuples indigènes.

‘La Terre Mère n’en est plus au stade du changement climatique, mais à  celui de crise climatique. Nous exigeons en conséquence la fin immédiate de la destruction et la désacralisation de nos éléments vitaux’.

La Déclaration mentionne quatorze recommandations, dont la réduction des émissions de gaz à effet de serre; la participation des peuples indigènes au débat sur le changement climatique ; la reconnaissance des droits des peuples indigènes dans le cadre de la ‘Réduction des émissions de carbone dues a la déforestation et la dégradation environnementale’ (REDD) ; l’abandon des ‘fausses solutions’ pour résoudre les problèmes climatiques tels que l’énergie nucléaire, le ‘charbon propre’ et les agrocarburants ; la reconnaissance des droits des peuples indigènes par les gouvernements et la restitution des terres, territoires, eaux, forêts, mer de glace et sites sacrés que les gouvernements se sont appropriés par le passé.

Le document conclut par une offre de ‘partage avec l’humanité de nos savoirs traditionnels… pour aborder le changement climatique, à condition que nos droits fondamentaux… soient reconnus et respectés. Nous réitérons le besoin urgent d’une action globale.’

Lire la Déclaration d’Anchorage