La grippe A/H1N1 atteint les Yanomami d’Amazonie brésilienne

famille yanomami
famille yanomami
© 1980 Victor Englebert/Survival

Deux Yanomami ont contracté le virus H1N1 et on craint qu’un garçon âgé de dix ans de la même communauté en soit également affecté.

Les deux hommes ont été atteints par la grippe fin décembre, mais la nouvelle vient d’être annoncée.

La FUNASA, la Fondation nationale de la santé brésilienne, a transporté l’enfant yanomami en hélicoptère jusqu’à la ville de Santa Isabel do Rio Negro pour recevoir les soins nécessaires. Des tests sont en cours pour confirmer si le garçon est atteint de la grippe A/H1N1 et les résultats seront prochainement connus.

Les Yanomami sont le plus grand peuple d’Amazonie à vivre dans un isolement relatif. Ils représentent une population de 32 000 personnes réparties de part et d’autre de la frontière entre le Venezuela et le Brésil. En raison de leur isolement, ils ont très peu d’immunité face aux maladies introduites telles que la grippe.

Les épidémies qui ont frappé les Yanomami par le passé ont montré la rapidité avec laquelle une simple grippe peut se répandre et comment elle peut affaiblir un système immunitaire déjà fragile et conduire à des maladies potentiellement fatales telles que la pneumonie.

En novembre dernier, sept Yanomami du Venezuela ont succombé à une épidémie de grippe A/H1N1 en l’espace de deux semaines.

On craint que ces nouveaux cas de grippe A/H1N1 soient annonciateurs d’un début de contagion similaire.

En octobre 2009, Survival a publié un rapport sur la menace que représente cette grippe sur les peuples indigènes.