Victoire! Les États-Unis soutiennent enfin la Déclaration des droits des peuples autochtones

Tous les Etats qui se sont auparavant opposés à la Déclaration y adhèrent maintenant.
Tous les Etats qui se sont auparavant opposés à la Déclaration y adhèrent maintenant.
© John Miles/Survival

Les États-Unis ont officiellement entériné la Déclaration des Nations-Unies sur les droits des peuples autochtones, ce qui signifie qu’aujourd’hui, plus aucun pays ne s’y oppose.

Les États-Unis ont été le seul pays à continuer à s’opposer à cette Déclaration, après l’appui officiel du Canada en novembre dernier. La plupart des pays-membres l’avaient soutenue lorsqu’elle a été adoptée par l’Assemblée générale des Nations-Unies en 2007.

Le président Obama a annoncé cette décision lors de l’ouverture de la Conférence sur les Nations indiennes qui s’est tenue hier à la Maison Blanche. Il a déclaré : ‘Ce qui importe beaucoup plus que les mots – ce qui importe beaucoup plus que n’importe quelle résolution ou déclaration – ce sont les actions qui correspondent à ces mots’.

Selon les statistiques des Nations-Unies, le taux de suicide chez les Indiens des Etats-Unis est 62 % plus élevé que celui de la population non-indienne et le risque d’être infecté par la tuberculose 600 fois plus grand.

Dans le monde entier, les peuples indigènes sont victimes de marginalisation, de dépossession et de discrimination dont les conséquences sont dévastatrices. La Déclaration énonce une série de principes selon lesquels un Etat peut être jugé pour son comportement à l’égard des peuples indigènes, elle constitue un outil précieux pour les peuples indigènes qui luttent contre l’injustice à leur égard.

En dépit de sa valeur intrinsèque, la Déclaration des Nations-Unies reste morale et non contraignante. Survival mène campagne pour que tous les pays, y compris la France, ratifient la Convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail, le seul instrument juridique international contraignant relatif aux peuples indigènes. A ce jour, seuls vingt-deux Etats l’ont ratifiée. Les Etats-Unis ne sont pas parmi eux.

Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré : Il s’agit là d’une excellente nouvelle, une étape importante vers la reconnaissance universelle que la vie et les modes de vie des peuples indigènes ont autant de valeur que celles de n’importe qui d’autre. Mais des paroles prometteuses doivent être suivies d’une action positive sinon elles perdent tout leur sens’.