Les peuples de Sibérie protestent contre les pipelines

Une centaine de Nivkh, Evenk, et Uilta, des peuples de Sibérie, ont, avec leurs rennes, bloqué des routes pendant trois jours afin de protester contre la construction de deux immenses pipelines de gaz et de pétrole sur leur terre.

Alexei Limanzo, représentant de cette délégation, a affirmé que ces compagnies n'avaient pas rencontré les peuples indigènes afin d'enquêter sur les répercutions environnementales des pipelines.