Des chasseurs-cueilleurs chabu tués par des colons en Ethiopie

La violence contre les Chabu a été décrite comme un génocide émergent par les experts.

La violence contre les Chabu a été décrite comme un génocide émergent par les experts.

© Samuel Jilo Dira

Les membres d’une tribu de chasseurs-cueilleurs seraient pourchassés et tués par des colons qui envahissent leurs terres dans le sud-ouest de l’Ethiopie.

Les Chabu, qui sont au nombre de 1500, sont quelques-uns des derniers chasseurs-cueilleurs d’Afrique. Ils vivent dans une partie reculée des hautes terres forestières de l’Ethiopie, au nord-ouest de la basse vallée de l’Omo.

Les colons d’autres régions d’Ethiopie ont pénétré dans leur territoire ancestral, ce qui a entraîné des tensions et des conflits fonciers accrus.

La violence a augmenté à un tel point que des experts indépendants ont qualifié cette situation de ‘génocide émergent’.

Au moins 24 Chabu auraient été tués par des colons le mois dernier et beaucoup d’autres ont été forcés de fuir leurs maisons.

Lors dun incident, une mère chabu aurait été tuée alors quelle secourait son jeune fils qui agonisait suite à une violente attaque.

Lors dun incident, une mère chabu aurait été tuée alors quelle secourait son jeune fils qui agonisait suite à une violente attaque.

© Samuel Jilo Dira

Bien que le gouvernement ait envoyé des unités militaires dans la région, rien n’a été fait pour arrêter la violence et un important représentant régional chabu a été arrêté.

Les Chabu se battent pour être reconnus comme un peuple distinct ou une nation d’Ethiopie, un statut qui leur conférerait une plus grande protection en vertu de la Constitution du pays.

Les colons et les fonctionnaires des administrations locales qui convoitent les terres chabu, ont contrecarré leurs efforts.

Note aux rédactions :

- Les anthropologues Barry Hewlett et Samuel Jilo Dira qui travaillent avec les Chabu depuis plusieurs années, sont disponibles pour des interviews. Samuel Jilo Dira parle amharique.