Des Indiens isolés tuent un bûcheron

Un bûcheron exploitant illégalement les forêts situées sur le territoire des Waorani, des Indiens isolés, a été retrouvé mort. Malgré l'opposition de plusieurs groupes de Waorani qui ont choisi de rester isolés, une grande partie de leur territoire a été ouvert à l'exploitation industrielle.

Les compagnies pétrolières qui ont déjà détruit une grande partie du nord de l'Amazonie équatorienne, là où vivent les peuples Siona, Secoya et Cofan, se déplacent maintenant vers le sud, sur le territoire des Waorani, des Quechua, des Shuar et des Achuar. Les exploitants forestiers illégaux profitent de ces nouvelles voies de pénétration pour envahir ces territoires indiens autrefois difficiles d'accès.