Nouveaux déploiements armés en Papouasie

Plus de 1 500 soldats indonésiens se sont installés en Papouasie le mois dernier afin de 'sécuriser' la constitution du nouveau 'Conseil des peuples papous'. Les protestations papoues à l'encontre de ce Conseil vont grandissantes, beaucoup affirmant que ses membres sont désignés par le gouvernement au lieu d'être élus, et les personnes critiquant le Conseil font l'objet d'intimidations de la part de l'armée.

Beaucoup de soldats ont été envoyés dans des villages isolés. Ces dernières années, plusieurs centaines de Papous ont trouvé la mort après l'occupation de leurs villages par l'armée, les forçant à fuir dans la jungle.