Le secrétariat présidentiel censure l'interview télévisée d’un Bushman

En décembre dernier, le secrétariat du président du Botswana s'est opposé à la diffusion d'un programme de la télévision nationale comportant une interview du leader bushman Roy Sesana.

Roy Sesana, leader de l'organisation bushman First People of the Kalahari (FPK), était interviewé sur le Right Livelihood Award (connu comme le ‘prix Nobel alternatif') qui venait de lui être attribué. Lors de la cérémonie se tenant au Parlement suédois, Roy Sesana a reçu le prix au nom des membres du FPK pour  leur ‘résistance déterminée à l'expulsion de leurs terres ancestrales et leur volonté de maintenir leur mode de vie traditionnel'.

Le directeur des services de diffusion au Botswana aurait déclaré au quotidien Mmegi que le ‘reportage n'avait pas pu être diffusé car il abordait des questions concernant la relocalisation des [Bushmen]'.