Reprise du procès des Bushmen

Plus de cinq mois après que leur réserve ait été fermée au monde extérieur, les Bushmen gana et gwi retourneront demain devant la Cour pour la reprise de leur procès contre le gouvernement du Botswana.

Les Bushmen luttent pour obtenir le droit de retourner sur leur territoire ancestral dans la Réserve naturelle du Kalahari central et y pratiquer librement la chasse et la cueillette. En avril 2002, ils intentèrent un procès au gouvernement, peu après leur expulsion qui avait eu lieu en février de cette même année, mais l'affaire fut rejetée sur un détail. Ils firent alors appel et obtinrent que leur cas soit entendu par la Haute Cour en juillet 2004. Depuis lors, le procès a connu de nombreuses interruptions et est d'ores et déjà le plus long et le plus coûteux de l'histoire du Botswana.

Le 1er septembre dernier, le gouvernement bouclait la Réserve naturelle du Kalahari central et disposait des gardes armés autour des villages bushmen. Les communautés de Molapo et de Mothomelo furent entièrement vidées de leurs occupants tandis que les Bushmen qui étaient restés dans la communauté de Metsiamenong se virent interdire tout approvisionnement en eau et nourriture. L'une des résidentes est morte de faim et de traumatisme.