Protestation pro-bushmen lors d’une conférence d’investisseurs au Botswana

Des sympathisants des Bushmen du Kalahari central se sont rassemblés devant l'entrée d'une conférence réunissant des investisseurs potentiels au Botswana organisée aujourd'hui à Londres.

Les manifestants portaient le message ‘Botswana : laissez les Bushmen rentrer chez eux' en gros caractères sur leurs t-shirts. Ils brandissaient des bannières et des pancartes et ont distribué des dépliants aux participants à la conférence.

Les Bushmen gana et gwi ont été expulsés de leur territoire, torturés, brutalisés et arrêtés pour avoir chassé afin de nourrir leurs familles.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : ‘La destruction volontaire des Bushmen par le gouvernement du Botswana a terni l'image du pays dans le monde entier. Cette affaire honteuse décourage de plus en plus les entreprises prêtes à investir au Botswana. Toute la population botswanaise paye l'entêtement du gouvernement qui refuse de reconsidérer la question des Bushmen du Kalahari central'.

La conférence, sponsorisée par le Financial Times, mettait entre autre l'accent sur les secteurs botswanais du tourisme, de l'exploitation minière, des services financier et des technologies de l'information et des communications. Des ministres botswanais ainsi que des responsables de De Beers, la compagnie détenant une licence d'exploitation d'un gisement de diamants sur le territoire des Bushmen, se trouvaient parmi les participants.

Cliquez ici pour voir des photos de la manifestation.