La défense des Indiens isolés déclarée "d'intérêt public"

La défense des peuples isolés a été déclarée "d'intérêt public" par le gouvernement régional de l’Ucayali.

Cette décision figure dans une nouvelle loi approuvée par le gouvernement régional visant à protéger ces Indiens de l’invasion de leurs territoires. Parmi eux, les Mashco-Piro, les Murunahua et les Isconahua sont menacés d'extinction par l'exploration pétrolière et l'exploitation illégale de leur forêt.

N’étant pas immunisés contre les maladies importées de l'extérieur, les Indiens isolés sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact, même bref. Plus de la moitié des Nahua, un groupe voisin, sont morts après leur premier contact, lors de l'exploration pétrolière de leurs terres dans les années 1980.

"La maladie est survenue au moment où les bûcherons sont entrés en contact avec nous" a rapporté à Survival Jorge, un survivant murunahua. "La moitié des membres de notre groupe en sont morts, particulièrement les plus âgés. Ma tante est morte, mon neveu est mort. Une fois sortis de l’isolement de la forêt, ils n'avaient aucune résistance face à la maladie".

La nouvelle loi ordonne la création d'un "programme de défense, de protection et de prévoyance" en faveur des Indiens.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : "La reconnaissance par le gouvernement régional de la situation dramatique de ces Indiens est une bonne nouvelle. Il faut maintenant mettre un terme à l'exploration pétrolière dans cette région et en expulser les bûcherons clandestins".