Le président Garcia qualifié d' “ennemi” des Indiens isolés

Une organisation indigène a qualifié le président péruvien, Alan Garcia, d'“ennemi” des Indiens isolés des régions reculées d'Amazonie péruvienne.

"A travers ses politiques et les déclarations de son président, le gouvernement actuel est de toute évidence devenu un ennemi du mouvement indigène péruvien" a déclaré la FENAMAD, l’organisation indigène de la région de Madre de Dios.

"Nous devons nous préparer à nous battre de toutes nos forces pour défendre nos droits car le gouvernement a oublié qu'il est de sa responsabilité de se conformer aux législations nationales et internationales et de défendre nos frères qui vivent volontairement de manière isolée, ainsi que tous les peuples indigènes du Pérou".

"[Le président Garcia] est le président de tous les Péruviens, et donc aussi celui des Indiens isolés. Leur vie, leur intégrité physique, leurs terres, leurs ressources et leurs cultures sont gravement en danger
".

Le gouvernement péruvien encourage actuellement l'exploration pétrolière dans des régions où vivent les Indiens isolés. Le président Garcia a très récemment mis en doute leur existence, en prétendant qu'ils avaient été "inventés" par les écologistes et qu'on ne pouvait que "soupçonner" leur existence.

On estime que 15 groupes distincts d’Indiens isolés vivent au Pérou, tous menacés par l’invasion de leurs territoires. N’étant pas immunisés contre les maladies importées de l'extérieur, ils sont particulièrement vulnérables à toute forme de contact, même bref.

Cliquez ici pour lire la déclaration de la FENAMAD (en espagnol).