Les Papous refusent les projets de palmier à huile

Un collectif d’ONG appelle le gouvernement indonésien à ne pas autoriser de nouvelles plantations de palmiers à huile en Papouasie occidentale.

Le gouvernement a annoncé un projet de plantations de palmiers à huile sur des millions d'hectares de forêt tropicale en Papouasie occidentale.

La destruction de la forêt tropicale pour la convertir en plantations de palmier à huile a des conséquences désastreuses sur les communautés papoues, a déclaré Septer Manufandu, secrétaire général du collectif d’ONG basé à Jayapura, la plus grande ville de Papouasie occidentale.

'Les compagnies de plantation de palmiers à huile détruisent la forêt. Les Papous respectent la forêt. La forêt est la mère. La forêt leur offre tout ce dont ils ont besoin : des aliments, de l'eau, des légumes, tout,' a dit M. Manufandu.

L’appel des ONG se fait entendre alors qu’est annoncé un regain d’intérêt pour le palmier à huile en Papouasie de la part d’investisseurs potentiels.