Une organisation indigène réprouve une réunion gouvernementale sur les Indiens isolés

Enfant yaminahua, rivière Yurua, Pérou.
Enfant yaminahua, rivière Yurua, Pérou.
© David Hill/Survival

L'organisation indigène AIDESEP a condamné une réunion organisée par le gouvernement concernant la création de réserves pour les Indiens isolés.

Bien que le président de l'AIDESEP, Alberto Pizango Chota, y ait été officiellement invité, l'entrée lui a été interdite. « J'ai reçu une convocation qui m’a fait croire que j’étais invité à y participer. Nous sommes après tout les mieux placés en ce qui concerne les droits des peuples indigènes » a déclaré Pizango Chota.

L'un des objectifs de cette rencontre était de créer une 'Commission multisectorielle'  sur les Indiens isolés à laquelle seul un représentant indigène est invité à siéger. L’AIDESEP considère cette restriction comme un ‘affront’.

Cette réunion avait également pour but ‘d’approuver les propositions de création de nouvelles réserves’ pour les Indiens isolés sans toutefois adopter de mesures spécifiques concernant leur création. L’AIDESEP a qualifié cette intention de ‘mauvaise plaisanterie’, les propositions de réserves ayant déjà été soumises au gouvernement plusieurs années auparavant.

La réunion coordonnée par l’INDEPA, le département péruvien des affaires indigènes, s’est tenue à Iquitos, capitale de l’Amazonie péruvienne. Ensemble, les cinq réserves représentent une surface de plus de 4 millions d’hectares.