Douze Indiens abattus par des hommes armés

Douze Indiens awá ont été tués hier, 26 août, par un groupe d'hommes armés non identifiés.

«Selon nos informations, des hommes habillés en militaires et cagoulés ont tiré sans discernement sur une maison appartenant à une famille awá», a déclaré l'ONIC, l'organisation indigène nationale de Colombie

Parmi les victimes, on dénombre plusieurs enfants et une femme dont le mari a déjà été tué cette année.

Un groupe de leaders awà s'est rendu sur le lieu de la fusillade, en territoire awá au sud-ouest de la Colombie, pour enquêter sur ce qui s'est passé. Ce massacre est le dernier en date d'une série qui a déjà fait cette année de nombreux morts parmi les Indiens awá.

Les Awá, comme beaucoup de peuples indigènes de Colombie, souffrent depuis des années des violents conflits entre l'armée régulière, les guérillas et les groupes paramilitaires qui envahissent et détruisent leurs terres.

Les Awá de Colombie ne sont pas liés aux Awá isolés du Brésil.

Pour plus d'informations, contacter l'ONIC