Un Murunahua récemment contacté, Rio Curanja, Pérou.

Un Murunahua récemment contacté, Rio Curanja, Pérou. © Survival

Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le Août 15, 2018 et pourrait contenir des termes obsolètes.

Selon une dépêche d’Inter Press Service (IPS), Mayta Cápac Alatrista, directeur du département des affaires indigènes du gouvernement péruvien, INDEPA, a promis d’enquêter sur la probable existence d’Indiens isolés dans une région où la compagnie franco-britannique Perenco a l’intention de construire un oléoduc.

Mayta Cápac a déclaré qu’il proposerait ‘la constitution d’une groupe d’experts pour enquêter sur la présence d’Indiens isolés dans la zone en question’.

La promesse de Cápac fait suite à une déclaration du ministère de l’Energie qui a admis que la présence d’Indiens isolés dans cette région était ‘probable’ et a demandé à la compagnie Perenco de produire un ’plan d’évaluation anthropologique des risques’ en cas de contact. Perenco nie la présence des Indiens isolés. dans cette région.

Le projet d’oléoduc de Perenco a récemment été rendu public sur le site du ministère de l’Energie. L’objectif de cet oléoduc de plus de 200 km est de transporter une quantité estimée à 300 millions barils de pétrole depuis l’Amazonie jusqu’au Pacifique. Selon de hauts fonctionnaires péruviens les gisements pétroliers qui seront exploités transformeront l’économie du pays.

Partager

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Copy