Le paludisme risque de décimer les Indiens isolés

Les Indiens pirahã seront affectés par les barrages du Madeira.
Les Indiens pirahã seront affectés par les barrages du Madeira.
© Clive W. Dennis/Survival

Les Indiens isolés vivant à proximité des barrages du Madeira en Amazonie brésilienne sont gravement menacés par une épidémie de paludisme qui se propage dans la région.

Les récentes statistiques publiées par les autorités locales montrent que le nombre de cas de paludisme a triplé dans la région depuis le démarrage du chantier du barrage de Jirau.

Les Indiens isolés sont extrêmement vulnérables à cette forme de paludisme potentiellement fatale chez eux et qui a déjà décimé de nombreux groupes par le passé.

A la fin des années 1980, les épidémies de paludisme ont causé la mort de 20% des Indiens yanomami du Brésil en l’espace de sept ans.

Au moins quatre groupes d’Indiens isolés vivent dans la zone du projet des barrages, deux d’entre eux sont connus sous le nom de Nava Mujica et de Jacareuba/Katawixi.

Une expédition menée par la FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, et l’ONG Kanindé, a révélé que des Indiens isolés vivaient dans une région comprise entre 10 et 30 km du site de construction du barrage de Jirau.

L’épidémie de paludisme menace également d’être fatale aux Indiens déjà contactés de la région.

La construction des barrages implique la destruction à grande échelle des forêts dont les Indiens dépendent pour leur survie.

Almir Surui du groupe surui appelle à la suspension immédiate de la construction des barrages. Lors de sa tournée en Europe le mois dernier pour protester contre le projet, il a déclaré : ‘Les barrages mettent en danger la vie des Indiens isolés … Je me demande ce que pense le gouvernement brésilien, comment peut-il promouvoir des projets qui peuvent entraîner l’extinction de tout un peuple?’

Le mois dernier, les ’sites de construction des barrages du Madeira ont été paralysés suite aux manifestations de protestation des ouvriers":https://www.survivalfrance.org/actu/7133.

Le barrage de Jirau est construit par un consortium dirigé par la compagnie GDF-Suez.