Des Indiens isolés chassent les intrus à coups de flèches

Mascho-Piro isolés photographiés en 2005

Mascho-Piro isolés photographiés en 2005
© FENAMAD

Des Indiens isolés ont adressé un sévère avertissement aux intrus qui pénètrent dans leur territoire, au sud-est de l’Amazonie péruvienne, en détruisant la semaine dernière le campement d’un pêcheur et en lançant des flèches à un autre qui passait à proximité.

Pilco Pereyra était en train de pêcher dans la région de Madre de Dios avec sa femme et leur enfant dans un canoë, à trois heures d’une réserve créée pour les Indiens isolés, lorsqu’ils ont aperçu quatre Indiens sur la berge de la rivière, ‘le corps nu et peint en rouge, avec de longs cheveux’.

Les Indiens leur ont lancé des flèches, mais personne n’a été blessé.

L’organisation indigène régionale FENAMAD a déclaré que cet incident était plus un avertissement qu’une réelle attaque et a demandé aux pêcheurs de se maintenir à distance jusqu’à ce que les menaces se dissipent.

La réserve de Madre de Dios a été créée en 2002 pour protéger les Indiens isolés, dont les Mashco-Piro, qui ont été photographiés en 2007.

Malgré les efforts pour protéger les territoires indiens, l’exploitation forestière illégale se poursuit sans relâche dans les réserves des groupes isolés.

Les Indiens lancent régulièrement des signaux d’avertissement et attaquent occasionnellement les intrus pour se protéger des maladies et de la violence du contact.