Victoire : le Pérou s'engage à protéger une réserve d'Indiens isolés

Lexploitation forestière illégale dans la réserve Murunahua au Pérou fait fuir les Indiens vers le Brésil - au cœur même du territoire de cette tribu.
Lexploitation forestière illégale dans la réserve Murunahua au Pérou fait fuir les Indiens vers le Brésil – au cœur même du territoire de cette tribu.
© G. Miranda/FUNAI/Survival

Le ministre péruvien de la Culture s’est engagé à protéger une réserve d’Indiens isolés en Amazonie dont la suppression annoncée avait provoqué une vive inquiétude.

Dans une déclaration émise la semaine dernière, le ministre a démenti les rumeurs selon lesquelles il projetait de supprimer la réserve Murunahua et a confirmé qu’elle était entièrement protégée par la législation péruvienne.

Quelques Murunahua, dont cet homme, ont été contactés il y a quelques années.

Quelques Murunahua, dont cet homme, ont été contactés il y a quelques années.
© Chris Fagan/Upper Amazon Conservancy

La controverse avait été déclenchée par des employés de l’Indepa, le département des affaires indigènes du gouvernement péruvien dépendant du ministère de la Culture, qui avaient évoqué le projet de suppression de la réserve au cours de réunions avec des organisations locales.

Photo aérienne d'un campement illégal de bûcherons.

Photo aérienne d’un campement illégal de bûcherons.
© Chris Fagan/UAC/ProPurús

L’Indepa et Luis Lacerna, son directeur du département de la protection et du développement économique des territoires indigènes, ont été fortement critiqués pour ne pas avoir réussi à endiguer l’exploitation forestière illégale croissante qui force les Indiens isolés à fuir au Brésil.

Survival International, qui a accueilli avec satisfaction l’annonce du ministre, a écrit au nouveau président péruvien Ollanta Humala pour lui demander quelles dispositions comptait prendre son gouvernement pour assurer la protection des Indiens isolés, les groupes les plus vulnérables du pays.