Londres : les Bushmen vilipendent l’exposition ‘Diamants’ du Muséum d’Histoire naturelle, Survival proteste

Les Bushmen du Kalahari ont condamné l'exposition ‘Diamants' sponsorisée par De Beers et inaugurée cette semaine au Muséum d'Histoire naturelle de Londres. Le Muséum a rejeté la requête des Bushmen qui souhaitaient que soit mentionnée dans l'exposition leur expulsion de la Réserve du Kalahari laquelle, selon de nombreux observateurs, a été perpétrée pour laisser le champ libre aux futures exploitations minières de De Beers.

Les sympathisants des Bushmen manifesteront devant le Muséum lors de la soirée inaugurale prévue mercredi 6 juillet. De nombreuses célébrités sont attendues, dont Nicole Kidman, Gwyneth Paltrow et Scarlett Johannson.

La top model Iman ‘avait renoncé à son statut d'ambassadrice de De Beers après avoir été informée de la situation par Survival'. La mannequin britannique Erin O'Connor a également pris ses distances avec la compagnie : « Je ne crois pas qu'une telle fonction [incarner l'image publique de De Beers] puisse de quelque façon embellir ma vie ou me rendre plus heureuse. Je tiendrai cette position et répondrai par la négative ». Survival presse désormais Lily Cole, nouvelle ambassadrice de De Beers, de renoncer à représenter la compagnie.

Le mois dernier des sympathisants de Survival et la féministe américaine Gloria Steinem qui manifestaient lors de l'inauguration, à New York, de la première boutique De Beers aux Etats-Unis avaient exhorté les stars américaines, Teri Hatcher et Lindsay Lohan à ne pas franchir leur piquet de grève.

Roy Sesana, porte-parole bushman, s'est adressé au Muséum d'Histoire naturelle : ‘Le monde entier a entendu nos plaintes. Tous savent que nous avons été expulsés de notre terre – la terre sur laquelle nous avons vécu pendant des milliers d'années – parce qu'elle recèle des diamants… N'aidez pas De Beers à passer notre souffrance sous silence'.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd'hui : ‘Les plus beaux diamants du monde proviennent de De Beers au Botswana. Lorsque les Bushmen ont été expulsés, on leur a dit que c'était pour laisser la place aux diamants. Comment imaginer que leur sort soit totalement ignoré par l'un des musées les plus importants du monde si ce n'est parce que des intérêts économiques ont pris le pas sur une information objective ? Il ne s'agit là que d'une énorme publicité pour les diamants, conçue aux frais des contribuables, et le Muséum devrait en avoir honte.'

Sept Bushmen ont été torturés le mois dernier par des fonctionnaires du Département de la faune et la flore à Kaudwane, un des sites de relocalisation au Botswana.

MANIFESTATION
Mercredi 6 juillet, de 19h à 20h30
Natural History Museum
Londres

Pour plus de renseignements
À Londres : Miriam Ross, 00 44 20 76 87 87 34, [email protected]
À Paris : Magali Rubino, 01 42 41 44 10, [email protected]