La Papouasie ‘territoire cannibale’ selon la CIA

En 1962, le président Kennedy chargea les Pays-Bas de remettre la Papouasie à l'Indonésie au lieu de donner au pays son indépendance. Il fallait à tout prix apaiser la situation en Indonésie afin d'éviter que les communistes ne prennent le pouvoir, quitte à sacrifier les Papous à un régime sanguinaire et répressif.

La CIA qualifia la Papouasie de ‘territoire cannibale', suggérant que l'avenir de l'île serait mieux assuré sous la férule du gouvernement indonésien. Malheureusement, la réalité fut tout autre. L'occupation indonésienne a déjà fait environ 100 000 victimes et le massacre n'est pas terminé.