Opération awá : la plupart des envahisseurs ont déjà été expulsés

Léquipe de terrain chargée de lopération est composée de centaines de soldats, policiers et agents du gouvernement.

Léquipe de terrain chargée de lopération est composée de centaines de soldats, policiers et agents du gouvernement.

© Mário Vilela/FUNAI

Plus de 60 % des envahisseurs illégaux ont déjà été expulsés du territoire des Indiens awá suite à une opération de grande envergure en Amazonie brésilienne.

Cette opération a été lancée en janvier dernier pour protéger la tribu considérée comme la plus menacée au monde, suite à une campagne internationale de Survival, menée durant 2 ans, qui a contraint le gouvernement brésilien à agir.

L’équipe de terrain chargée de l’opération est composée de centaines de soldats, policiers et agents du gouvernement.

Les rapports officiels révèlent que des centaines de bûcherons et d’éleveurs illégaux ont été expulsés du territoire indigène au cours des dernières semaines. Il leur avait été accordé quarante jours pour partir volontairement ou être évacués de force.

Les Awá, l’une des dernières tribus nomades de chasseurs-cueilleurs d’Amazonie, dépendent étroitement de leur forêt pour leur survie, mais elle a été détruite à un rythme alarmant et 34 % de leur territoire principal a été déboisé.

Les Awá dépendent étroitement de leur forêt pour survivre.

Les Awá dépendent étroitement de leur forêt pour survivre.

© Survival International

Selon des experts brésiliens, les Awá, que la progression du front des bûcherons illégaux empêche de chasser et de subvenir à leurs besoins, font face au génocide et à l’extinction.

La construction d’un camp pour la troisième phase de l’intervention est à présent terminée et l’opération continuera jusqu’à ce que tous les envahisseurs soient expulsés et qu’un programme de protection permanente du territoire soit mis en œuvre.

Les autorités brésiliennes nous ont confié que cette opération n’aurait jamais eu lieu sans la campagne d’envergure que nous avons menée pour mobiliser l’opinion publique internationale.

Le photographe brésilien de renommée internationale Sebastião Salgado a récemment rendu visite aux Awá pour faire connaître leur situation. Voir les images ici.