Un conflit armé provoque le déplacement de Nukak


Soixante-cinq Indiens nukak ont été déplacée en raison du conflit armé qui oppose, sur leur terre, des groupes paramilitaires d'extrême droite, des guérillas d'extrême gauche et l'armée colombienne.

Les Nukak sont un peuple isolé de chasseurs-cueilleurs; nombre d'entre eux ont succombé aux maladies importées contre lesquelles ils n'ont aucune immunité avant que leur terre ne soit protégée à la suite d'une campagne de Survival en 1997.
 
Les groupes armés occupent environ 10% de la réserve des Nukak. Une surface similaire est occupée par des colons venus s'y installer pour cultiver la coca après que leurs plantations de la Province du Guaviare aient été détruites par fumigation. Les Indiens nukak, toujours nomades, voient leurs circuits migratoires sévèrement perturbés par ces intrusions.