Des chasseurs-cueilleurs et des éleveurs en débat

Depuis peu, des peuples de chasseurs-cueilleurs et d'éleveurs jouent un rôle actif dans les débats sur la nouvelle Constitution du Kenya. Leur participation représente une ouverture et un espoir pour les droits des peuples indigènes au Kenya. Le Conseil des éleveurs Maa et d'autres organisation d'éleveurs ont envoyé des délégués et un de leurs représentants, Koitamet Ole Kina, a été élu vice-président.

Lorsque la Conférence a abordé la question de la terre des communautés le représentant ogiek Ezekiel Kesendany a souligné que son peuple, les chasseurs-cueilleurs ogiek, devrait pouvoir vivre paisiblement dans sa forêt ou être autorisé à retourner vivre sur ses terres ancestrales. Il a, en plaisantant, critiqué la célèbre activiste écologiste Wangari Maathai aujourd'hui ministre adjointe à l'environnement et aux ressources naturelles, de ne pas apprécier à leur juste valeur les Ogiek comme défenseurs de la forêt.

Les débats reprennent le 17 août 2003.