Le gouvernement interdit la réunion d’un groupe de travail

Les autorités du Bangladesh ont fait interrompre par des policiers la réunion d'un groupe de travail organisé pour discuter des droits territoriaux dans les Chittagong Hill Tracts (CHT). La réunion, qui portait sur la mise en oeuvre des Accords de paix conclus en 1997 entre les Jumma et le gouvernement, était organisée avec le soutien de l'ambassade du Danemark
au Bangladesh.

Le droit à la terre constitue l'une des questions centrales des Accords de paix. Depuis 50 ans, des milliers de colons bengalis se sont installés sur les terres des Jumma, entraînant le déplacement de ces derniers et une violente répression militaire. La situation s'est améliorée depuis la signature des Accords de paix mais les Jumma sont toujours victimes de violences et de spoliations.