Le trek d’un alpiniste italien pour sauver le territoire gwich’in

Un guide de montagne italien, Ario Sciolari, vient de terminer un trek en solitaire de 5 mois à travers  l'Alaska pour attirer l'attention sur les menaces pesant sur le territoire des Indiens gwich'in.



Ario Sciolari a parcouru en ski l'Alaska du sud au nord de novembre à mai dernier, tractant un traîneau chargé d'une tente et de provisions. Il a en moyenne marché entre huit et dix heures par jour, essentiellement dans l'obscurité, par des températures de – 30°c.



Une partie du territoire des Gwich'in, appelée Refuge national arctique de la faune sauvage, a été affectée par le gouvernement à l'exploitation pétrolière.



Luci Beach, membre du conseil d'administration Gwich'in, a déclaré : ‘Notre mode de vie, notre droit à la vie, sont inextricablement liés aux terres de vêlage dans le Refuge national arctique que nous appelons "Le lieu sacré où commence la vie". Oui, nous considérons ces lieux comme sacrés. Y exploiter le pétrole ne fera pas baisser le prix de l'essence ou réduire notre dépendance vis-à-vis des autres pays producteurs, mais les dommages sur l'habitat naturel des ours, des caribous, des baleines et des millions d'oiseaux migrateurs ainsi que sur la nation gwich'in (dont le mode de subsistance est fondé, depuis la nuit des temps, sur le caribou) seront définitifs et irréparables'.



Cliquez ici pour en savoir plus sur le trek d'Ario Sciolari