Les Bushmen ont gagné leur procès

Des scènes de joie ont accueilli le verdict de la Haute Cour du Botswana qui a été rendu aujourd’hui en faveur des Bushmen du Kalahari.

La Cour a décidé que l’expulsion des Bushmen par le gouvernement était ‘illégale et anticonstitutionnelle’ et qu’ils avaient le droit de vivre sur leur territoire ancestral, dans la Réserve naturelle du Kalahari.

La Cour a également décidé que les Bushmen avaient le droit de chasser et de collecter dans la Réserve et n’avaient pas besoin de permis pour y entrer.

L’un des juges, Justice Phumaphi, a déclaré que le refus du gouvernement de permettre aux Bushmen de chasser ‘équivalait à condamner les résidents de la Réserve à mourir de faim.’

Une seule restriction cependant, les juges ont décrété que le gouvernement n’a pas l’obligation de fournir des services aux Bushmen de la Réserve.

Le porte-parole bushman Roy Sesana a déclaré devant le siège de la Cour : « Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie. Nous souffrons depuis si longtemps mais aujourd’hui nous pleurons de joie. Nous avons enfin retrouvé la liberté. Les expulsions ont été très dures pour mon peuple. J’espère que nous allons maintenant pouvoir retourner sur notre territoire ».

Stephen Corry, directeur de Survival International a déclaré aujourd’hui : « La décision de la Cour est une victoire pour les Bushmen et pour tous les peuples indigènes d’Afrique. C’est également une victoire pour le Botswana. Si le gouvernement applique rapidement la décision de la Cour, la campagne prendra fin et le pays pourra être fier de lui ».

Ce procès a été le plus long et le plus coûteux de l’histoire du Botswana.

Résumés et chronologie de l'affaire, biographies des principaux témoins, photos et vidéos peuvent être téléchargés sur le site internet de Survival à cette adresse :
https://www.survivalfrance.org/dossierbushmen

Pour plus d’informations
Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]