L’appel d’un leader yanomami en visite au Royaume-Uni : « Notre peuple se meurt, notre planète aussi ».

Un leader indien d’Amazonie se rendra en Europe (Royaume-Uni et Allemagne) le mois prochain pour lancer un appel en faveur de son peuple menacé par les maladies occidentales. Davi Yanomami, porte-parole des Indiens yanomami du Brésil, mène une course contre la montre pour enrayer les épidémies qui déciment son peuple. Les Yanomami sont l’un des plus grands groupes indiens d’Amazonie.

A Londres :
•    Mardi 16 octobre, 11h : conférence de presse.
St Ethelburga’s, 78 Bishopsgate,
•    Mardi 16 octobre, 15h : interviews et photos
Westminster Green (House of Parliament),
•    Mercredi 17 octobre, 12h : remise d’une lettre au Premier ministre Gordon Brown au 10 Downing Street.

Davi participera au lancement du nouveau rapport de Survival « Le progrès peut tuer ».

Ce rapport traite des effets dévastateurs de la conception occidentale du développement forcé sur les peuples indigènes qui ont conduit à l’effondrement de leur santé physique et mentale.

Davi Yanomami n’est pas seulement le leader incontesté de son peuple mais également un chamane renommé. Il a été lauréat du prix pour l'environnement « Global 500 » des Nations unies. Il projette non seulement de dénoncer la situation des Yanomami et des autres peuples indigènes d’Amazonie mais également de démontrer que des solutions simples peuvent être apportées à leurs problèmes. Davi sera accompagné de son fils Dário.

Sa démarche intervient alors même que la destruction de la forêt tropicale et ses liens avec le réchauffement climatique sont au cœur de nos préoccupations.

Il y a quatre ans, Davi avait lancé cet appel prophétique : « Nous les chamanes nous vous disons à vous les Blancs [de changer d’attitude] pour que le monde ne se réchauffe pas trop. Si vous ne le faites pas, notre monde se desséchera, il n’y aura plus d’eau et nos bouches seront sèches parce que la Terre se sera réchauffée ».

Pour plus de renseignements
À Londres : Miriam Ross, 00 44 20 76 87 87 34, [email protected]
À Paris : Magali Rubino, 01 42 41 44 10, [email protected]