Quatre Guarani blessés dans un conflit territorial

Quatre Indiens guarani ont été blessés par balles au cours d’un conflit qui les ont opposés à des éleveurs occupant leur territoire dans l'Etat du Mato Grosso do Sul.

Un groupe d'une centaine d'Indiens s’était réinstallé le 15 novembre dernier à Kurusu Mba (le site de la croix) et avait commencé à y construire des abris sous l’œil des gardes de sécurité à la solde des éleveurs. Mais deux jours plus tard, la communauté entière a été expulsée et renvoyée dans des camions sur le petit terrain qu’ils occupaient auparavant.

Les Guarani de Kurusu Mba avaient déjà tenté de réoccuper leur territoire en janvier dernier. Ils en avaient été expulsés et leur guide spirituel, Kuretê Lopez, avait été assassiné par les gardes de sécurité. En juillet dernier, un autre chef de communauté, Ortiz Lopes, avait également été abattu devant sa maison. Sa veuve avait alors rapporté que le tueur avait dit à son mari : « Les éleveurs m’ont envoyé régler ton compte ».

L’une des quatre Guarani blessés samedi, Angélica Barrios, âgée de 22 ans, est toujours hospitalisée.