Soupçons d'assassinat autour de la mort d'un leader penan

Le leader penan Kelesau Naan du Sarawak en Malaisie, porté disparu depuis le 23 octobre dernier, a été retrouvé mort. Ses proches pensent qu'il a été assassiné en raison du rôle qu’il jouait dans la lutte des Penan contre l'exploitation forestière de leur territoire.

Les restes de Kelesau ont été retrouvés à deux heures de marche de sa maison. "Sa main était cassée et semblait avoir été frappée par un objet tranchant" a déclaré Matin Bujang, un proche de Kelesau.

Les Penan se battent depuis 20 ans contre l'exploitation forestière de leur territoire. Leur sort a notamment ému le journaliste de la BBC, Bruce Parry, venu tourner un épisode de sa série "Tribes".

Kelesau Naan était à la tête de la lutte des Penan contre la destruction de leur territoire. Avec des membres de sa communauté qui se trouve sur une concession de la compagnie malaisienne Samling, il avait entrepris une action en justice pour la reconnaissance de leurs droits territoriaux. Ils attendent le jugement depuis 1998.

Dans les années 1990, deux Penan impliqués dans la lutte contre des compagnies forestières avaient disparu dans des conditions similaires et un militant suisse qui travaillait avec les Penan est porté disparu au Sarawak depuis 2000.

Peu de temps avant sa disparition, Kelesau avait déclaré : "Cela vaut la peine de résister. Nous sommes fiers de ne pas avoir été achetés par les compagnies forestières".