Les Indiens enawene nawe élèvent une barricade

Le 18 mai dernier, des Indiens enawene nawe ont élevé une barricade sur un pont dans l'Etat du Mato Grosso, au Brésil, pour protester contre le projet d'un complexe hydroélectrique comportant plusieurs barrages dont la construction est prévue en amont de leur territoire. La barricade a été levée cinq jours plus tard, après la promesse des autorités d'organiser une rencontre pour discuter de leurs préoccupations.

Le gouvernement de l'Etat du Mato Grosso envisage de construire plusieurs barrages hydroélectriques sur la rivière Juruena. Plusieurs compagnies à la tête desquelles se trouve le plus grand producteur de soja au monde, la famille Maggi, font pression en faveur de ces barrages. Mais les Enawene Nawe, qui ne consomment pas de viande, affirment que la présence des barrages empêchera les poissons dont ils dépendent exclusivement d'atteindre leurs zones de reproduction.

Les Enawene Nawe ont monté cette barricade avec d'autres Indiens amazoniens : les Rikbaktsa, les Cinta Larga, les Arara, les Mynky, les Irantxe, les Kayabi, les Apiaka et les Munduruku. Les Indiens demandent également des compensations pour les barrages déjà en cours de construction sur des terres indigènes et l'amélioration des services de santé que le gouvernement fournit aux peuples indigènes de la région.