Excellent accueil d'un film guarani au Festival de Venise

Un film tourné avec des Indiens brésiliens a été chaleureusement accueilli à la Mostra de Venise où il a été projeté cette semaine en compétition officielle.

Du réalisateur italo-chilien Marco Bechis, « Birdwatchers » marque les débuts sur le grand écran d’acteurs guarani-kaiowá. Il raconte la tentative de retour de ces Indiens du Brésil sur les terres dont ils ont été chassés, aujourd’hui converties en champs de soja transgénique.

L'envoyée spéciale du Figaro à Venise, Marie-Noëlle Tranchant, rend hommage à la performance des Indiens qui « sont l'âme de ce film puissant, d'une beauté et d'une ampleur captivantes ».

Thomas Sotinel du Monde écrit que « la rigueur du récit, la force quasi documentaire des images ont convaincu ».

Quant à Philippe Azoury de Libération, il salue « un film enfin satisfaisant » qui « aère » le cinéma italien et comme de nombreux autres critiques, parie sur une distinction au palmarès de cette 65ème Mostra de « Birdwatchers qui vient de bousculer à coup sûr la compétition ».

D'autres médias internationaux ont également fait l’éloge de ce film. Parmi eux Le Soir (Belgique) : « Un très beau film… qui accuse autant qu'il remue et qui […] ne devrait pas être oublié au palmarès final ».  Roderick Conway Morris de l’International Herald Tribune écrit : «  Un film subtil et brillant qui montre une image puissante, bien que pas vraiment optimiste, de la vitalité et de la dignité humaines ».

En liaison avec "Birdwatchers", Survival a créé un fond spécial destiné à soutenir les Guarani et les aider à défendre leurs droits, leurs terres et leur avenir : https://www.guarani-survival.org/en